HIBERNATION DES TORTUES

HIBERNATION DES TORTUES

Il leur suffira de trouver à l’extérieur un site abrité des intempéries et d’une trop forte humidité, mais également protégé des prédateurs comme la souris ou le rat. Cet emplacement sur un sol meuble devra être chargé de débris végétaux (feuilles, foin, paille, etc…) suffisamment épais pour éviter les trop fortes variations de température entre le jour et la nuit. On pourra recouvrir l’emplacement d’une plaque de verre ou d’une planche de bois ou si possible de plaques de liège. Si durant l’hiver, des juvéniles sortent lors des journées fortement ensoleillées, il sera nécessaire tous les soirs de s’assurer qu’ils sont bien à nouveau enfouis.

Pour tous les autres

Le risque est trop grand de faire hiberner les jeunes tortues en extérieur. Il est donc nécessaire de provoquer une hibernation artificielle. La durée de celle-ci ne sera que de quarante-cinq à soixante jours. Pour cela, il suffit de se procurer au choix un carton, un cageot, une caisse ou une boîte à chaussures, de remplir complètement le contenant de débris végétaux, de préférence du foin, et d’y installer entre deux couches les juvéniles. Une semaine auparavant, il sera utile, si possible, de faire tomber la température du terrarium, de cesser de nourrir les animaux, de les baigner une dernière fois, 24h avant de les installer. La boîte ou la caisse devra être installée dans un endroit frais hors gel, où la température ne sera jamais supérieure à 10°.